abbé raut
abbé raut 2 abbé raut 5


Chelun


Origines de la Paroisse

Chelun, appelé autrefois “CHALUN” tire son nom du mot latin “Calumnium” contestation, querelle, chicane, litige - et signifie “lieu litigieux”, “lieu de litige”, pays de chicanes - s’explique par sa situation limitrophe de l’Anjou (Mayenne) et peut-être aussi à cause du passage du sel à la douane.

Il est pour la première fois question de cette paroisse, vers la fin du XI s.

A cette époque, un certain chevalier nommé “Auvé” donna à l’Abbaye de st Aubin d’Angers, l’église de Chelun (entre 1082 et 1093).


L’église actuelle

à été construite par Monsieur l’Abbé Ménard, recteur de la paroisse de Chelun.

La première pierre fut bénite le mardi 8 mars 1892 par Mr l’Abbé J.M. Michel, vicaire général par délégation de son éminence le cardinal Place, archevêque de Rennes, Dol et St Malo.

La bénédiction de la nouvelle église eut lieu le 17 août 1893 par le vicaire capitulaire Durussel. C’était le résultat des efforts et sacrifices de Monsieur le Recteur et de presque tous les paroissiens.


Ce qu’il faut admirer dans cette église, c’est d’abord la propreté de l’église.

Le retable du maître-autel en tuffeau d’Anjou

Les notes de l’abbé Raut

1/5